July 7, 2023

Fraude à l’IBAN : comment protéger votre entreprise ?

Rémi Legorrec

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse varius enim in eros elementum tristique. Duis cursus, mi quis viverra ornare, eros dolor interdum nulla, ut commodo diam libero vitae erat. Aenean faucibus nibh et justo cursus id rutrum lorem imperdiet. Nunc ut sem vitae risus tristique posuere.

Rémi Legorrec

,

CRO et Cofondateur

Fraude à l’IBAN : comment protéger votre entreprise ?
Sommaire
Soyez à jour des dernières tendances

Recevez conseils et bonnes pratiques directement par email

4.8 rating

L'essor de l'économie numérique a ouvert une nouvelle ère de commodité et de rapidité dans les transactions financières. Cependant, cette croissance rapide a également vu une augmentation de la fraude financière, en particulier la fraude à l'IBAN (International Bank Account Number). Dans cet article, nous allons explorer des stratégies efficaces pour protéger votre entreprise contre ce type de fraude, notamment à travers des approches tels que le KYC (Know Your Customer) et le KYB (Know Your Business).

Comprendre la fraude à l'IBAN

L'IBAN, ou International Bank Account Number, est un identifiant international standardisé qui facilite et accélère le traitement des transactions transfrontalières. Cependant, sa commodité en fait une cible privilégiée pour les fraudeurs. La fraude à l'IBAN se produit généralement lorsque les cybercriminels interceptent les communications entre vous et vos fournisseurs ou clients, modifient les détails de l'IBAN et vous incitent à envoyer des paiements sur le mauvais compte.

Le rôle du KYC (Know Your Customer) et du KYB (Know Your Business)

KYC est un processus réglementaire que les institutions financières et d'autres entreprises utilisent pour vérifier l'identité de leurs clients dans le but de prévenir l'usurpation d'identité, la fraude financière, le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme. Il s'agit d'un élément clé de la gestion du risque de fraude à l'IBAN. En connaissant vos clients, vous pouvez vous assurer que les transactions financières que vous effectuez sont légitimes.

KYB, d'autre part, est le processus d'identification et de vérification des entreprises avec lesquelles vous travaillez. Cela inclut la validation des informations de l'entreprise, comme le registre du commerce et les informations bancaires, pour confirmer qu'il s'agit d'une entité légale.

Comment protéger votre entreprise contre la fraude à l'IBAN

1. Appliquer les principes KYC et KYB

L'application rigoureuse des principes KYC et KYB peut aider à prévenir la fraude à l'IBAN. Cela implique de vérifier l'identité de vos clients et des entreprises avec lesquelles vous travaillez avant de faire des transactions financières avec eux.

2. Sensibiliser les employés

Il est essentiel que vos employés soient conscients des tactiques utilisées par les fraudeurs. Cela inclut la reconnaissance des signes d'une éventuelle attaque par hameçonnage, l'importance de ne jamais partager les détails de l'IBAN par courrier électronique non sécurisé et la nécessité de vérifier les coordonnées bancaires avant d'effectuer un paiement.

3. Utiliser une technologie de protection robuste

Investir dans des technologies de sécurité de l'information, telles que les pare-feu, les logiciels antivirus et les filtres de courrier électronique, peut aider à protéger votre entreprise contre la fraude à l'IBAN. De plus, l'utilisation d'une solution de protection des données peut aider à détecter les activités suspectes sur votre réseau et à prévenir les tentatives de fraude.

4. Mettre en place des procédures de vérification externes

Il est crucial de mettre en place des procédures de vérification rigoureuses avant d'effectuer des paiements importants. Par exemple, vous pouvez instaurer une règle qui exige la confirmation des détails de l'IBAN par téléphone ou par un autre moyen de communication sécurisé avant d'effectuer un paiement.

5. Mettre en place des procédures internes de contrôle

Le renforcement des procédures internes de contrôle est une autre étape essentielle pour lutter contre la fraude à l'IBAN. Cela comprend la mise en place de contrôles internes pour assurer que seuls les employés autorisés peuvent accéder aux détails de l'IBAN et effectuer des transactions financières. Ces contrôles peuvent inclure l'utilisation de privilèges d'accès hiérarchiques, de processus d'approbation pour les transactions de grande valeur et de pistes d'audit pour tracer toutes les actions.

6. Coopérer avec les institutions financières

Vos partenaires bancaires sont un excellent allié dans la lutte contre la fraude à l'IBAN. Ils peuvent vous fournir des conseils sur les meilleures pratiques de sécurité et vous aider à mettre en place des mesures de protection supplémentaires.

7. Mettre à jour régulièrement les politiques de sécurité

Les méthodes des fraudeurs évoluent constamment, il est donc essentiel de revoir régulièrement et de mettre à jour vos politiques de sécurité pour vous assurer qu'elles répondent aux dernières menaces.

8. Faire appel à des experts en sécurité

Il est également recommandé de travailler avec des experts en sécurité informatique et en cybersécurité pour évaluer les risques potentiels, tester la robustesse de vos systèmes de sécurité et fournir des recommandations sur les meilleures pratiques de l'industrie.

Protocoles de réponse aux incidents

Malgré toutes les précautions, il peut arriver que votre entreprise soit victime de fraude à l'IBAN. Dans ces cas, il est crucial de disposer d'un protocole de réponse aux incidents clair. Ce protocole doit inclure la notification immédiate aux autorités pertinentes, l'identification de l'étendue de la fraude, l'évaluation des dégâts et la mise en place de mesures pour prévenir de futures attaques.

En conclusion

La fraude à l'IBAN est une menace sérieuse pour les entreprises, mais en mettant en œuvre des mesures de sécurité solides, en formant les employés et en travaillant en étroite collaboration avec vos partenaires bancaires, vous pouvez minimiser les risques et protéger votre entreprise contre ces menaces. Les principes KYC et KYB jouent un rôle crucial dans cette protection, car ils vous permettent de vous assurer de l'identité des individus et des entreprises avec lesquels vous travaillez.

Flowie intègre nativement sur sa plateforme des solutions pour vous protéger contre les fraudes à l'IBAN et sécuriser vos paiements.

La solution la plus efficace est d'attaquer le problème à la source. Les efforts doivent être concentrés sur les transactions interentreprises, la facturation et les paiements, c'est là que réside la majorité des vulnérabilités.

Nous avons donc développé une suite d'outils pour simplifier les processus de KYB (Know Your Business) et KYC (Know Your Customer), sécuriser vos transactions, contrôler les paiements et automatiser la vérification des factures.

Rémi Legorrec
CRO et Cofondateur

Rejoignez le futur des achats et de la gestion financière.
Découvrez Flowie.