May 26, 2023

Accounts Payable en Entreprise | Définition et objectifs

Rémi Legorrec

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse varius enim in eros elementum tristique. Duis cursus, mi quis viverra ornare, eros dolor interdum nulla, ut commodo diam libero vitae erat. Aenean faucibus nibh et justo cursus id rutrum lorem imperdiet. Nunc ut sem vitae risus tristique posuere.

Rémi Legorrec

,

CRO et Cofondateur

Accounts Payable en Entreprise | Définition et objectifs
Sommaire
Soyez à jour des dernières tendances

Recevez conseils et bonnes pratiques directement par email

4.8 rating

En tant que professionnel du secteur financier, une question importante se pose: comment gérer efficacement les accounts payable (ou “comptes fournisseurs” en français) ? À première vue, cela peut sembler être une tâche simple. Pourtant, le processus est beaucoup plus complexe et essentiel à la bonne santé financière de toute entreprise. Dans cet article, nous allons décortiquer les mécanismes des comptes fournisseurs afin de mieux comprendre leur importance, leur fonctionnement et comment les optimiser.

Qu'est-ce que les Accounts Payable?

Avant de plonger dans le détail du processus, il est important de comprendre ce que signifie exactement le terme "Accounts Payable". Il s'agit simplement de l'argent qu'une entreprise doit à ses fournisseurs pour les biens et services qu'elle a reçus mais n'a pas encore payés. Ces créances représentent une obligation de l'entreprise envers ses créanciers et sont classées comme un passif courant dans le bilan de l'entreprise.

Pourquoi le processus des comptes fournisseurs est-il important ?

Un bon processus de gestion des comptes fournisseurs est essentiel pour plusieurs raisons. D'abord, il assure un suivi précis des obligations financières de l'entreprise, permettant ainsi une meilleure gestion de la trésorerie. Ensuite, il favorise les relations commerciales en garantissant que les fournisseurs sont payés à temps et de manière précise. Enfin, une gestion efficace des comptes fournisseurs contribue à minimiser les risques financiers liés aux erreurs, à la fraude et aux litiges.

Comment fonctionne le processus des comptes fournisseurs ?

La gestion des comptes fournisseurs doit permettre de garantir que les obligations financières d'une entreprise envers ses fournisseurs sont remplies en temps voulu. Bien que le processus puisse varier selon les entreprises, voici une explication détaillée des étapes typiques impliquées :

1. Réception et vérification de la facture

Lorsque la facture arrive, il est primordial de s'assurer de son authenticité et de sa précision. Cela implique de :

  • Comparer la facture avec les bons de commande et les bons de livraison pour s'assurer qu'il n'y a pas de discordance.
  • Vérifier les remises, les taxes et autres charges applicables.
  • S'assurer que la facture n'a pas déjà été payée ou enregistrée.

2. Enregistrement de la facture

L'enregistrement correct et en temps voulu de la facture est crucial pour :

  • Garantir une traçabilité et une transparence des transactions.
  • Éviter les paiements en double ou les oublis.
  • Fournir des données pour l'analyse financière et la budgétisation.

3. Approbation du paiement

Cette étape est essentielle pour maintenir le contrôle interne :

  • Les factures de montants plus élevés peuvent nécessiter plusieurs niveaux d'approbation.
  • Certains systèmes automatisés peuvent intégrer des workflows d'approbation pour faciliter ce processus.
  • Les écarts ou les anomalies doivent être résolus avant l'approbation.

4. Paiement de la facture

Le paiement doit être effectué de manière efficace et sécurisée :

  • Les remises pour paiement anticipé, si applicables, doivent être prises en compte.
  • Les détails du paiement, tels que la date, le montant et le mode de paiement, doivent être consignés pour référence future.
  • Les paiements électroniques, tels que les virements bancaires, sont de plus en plus courants en raison de leur rapidité et de leur sécurité.

5. Clôture du compte fournisseur

La clôture correcte garantit une comptabilité précise :

  • Toutes les entrées associées à la facture doivent être mises à jour pour refléter le paiement.
  • Les documents pertinents, tels que la facture, le bon de commande et la preuve de paiement, doivent être archivés pour référence future.
  • Les rapports réguliers, tels que le grand livre des fournisseurs, doivent être mis à jour pour refléter la clôture.

En somme, la gestion efficace des comptes fournisseurs nécessite une attention méticuleuse à chaque étape pour garantir la précision, la conformité et la satisfaction des fournisseurs. Avec l'évolution de la technologie, de nombreuses entreprises adoptent des solutions automatisées pour faciliter et optimiser ce processus.

Comment gérer les Accounts Payable en 2023 ?

La gestion des comptes fournisseurs (Accounts Payable) est un élément crucial de la santé financière de toute entreprise. En 2023, avec l'avènement de nouvelles technologies et méthodes, il est essentiel de repenser et d'optimiser cette fonction pour garantir une gestion financière efficace. Voici quelques recommandations pour améliorer la gestion des comptes fournisseurs :

  1. Automatisation des processus : L'automatisation des comptes fournisseurs permet de réduire considérablement les erreurs manuelles, d'accélérer les cycles de paiement et d'assurer une meilleure gestion de la trésorerie. Des solutions comme les logiciels de gestion des comptes fournisseurs peuvent automatiser des tâches telles que la saisie des factures, la validation, le rapprochement et le paiement.
  2. Système Purchase-to-Pay (P2P) : Un système P2P intégré assure une transition fluide entre le processus d'achat et le processus de paiement. Cela permet non seulement d'aligner les deux processus pour une meilleure efficacité, mais aussi d'assurer une meilleure visibilité et contrôle sur les dépenses de l'entreprise.
  3. Analyse des données : Avec l'accumulation de données transactionnelles, il est essentiel d'utiliser des outils d'analyse pour obtenir des insights. Ces analyses peuvent aider à identifier les goulots d'étranglement, les opportunités d'économies, et à améliorer les relations avec les fournisseurs.
  4. Gestion des relations fournisseurs : Une communication efficace et transparente avec les fournisseurs est essentielle. Cela peut inclure des revues régulières des performances, des négociations sur les termes de paiement, et l'utilisation de portails fournisseurs pour faciliter les échanges d'informations.
  5. Politiques et procédures claires : Avoir des directives claires sur les procédures de paiement, les approbations nécessaires, et les délais de paiement peut aider à éviter les retards et les malentendus.

La gestion des comptes fournisseurs en 2023 nécessite une combinaison de technologies avancées, de processus optimisés et d'une communication efficace. En investissant dans ces domaines, les entreprises peuvent non seulement améliorer leur efficacité opérationnelle, mais aussi renforcer leurs relations avec leurs fournisseurs et améliorer leur position financière.

L'impact des comptes fournisseurs sur la comptabilité de l’entreprise

Les comptes fournisseurs jouent un rôle essentiel dans la santé financière et la liquidité d'une entreprise. Ils représentent les montants dus aux fournisseurs pour les biens et services achetés à crédit. Voici une analyse approfondie de leur impact sur le bilan et la gestion financière de l'entreprise :

  1. Position dans le bilan : Les comptes fournisseurs sont classés dans la section des passifs courants du bilan. Cela signifie qu'ils doivent être réglés dans un délai court, généralement moins d'un an. Leur montant donne une indication de la somme que l'entreprise doit à ses fournisseurs à un moment donné.
  2. Indicateur de liquidité : Un volume élevé de comptes fournisseurs par rapport aux liquidités disponibles peut indiquer des problèmes de trésorerie à court terme. Les ratios tels que le ratio de liquidité générale peuvent aider à évaluer la capacité de l'entreprise à honorer ses obligations à court terme.
  3. Gestion des relations fournisseurs : Une gestion efficace des comptes fournisseurs est cruciale pour maintenir de bonnes relations avec les fournisseurs. Le retard dans les paiements peut entraîner des pénalités, des intérêts supplémentaires, ou même la rupture de contrats, ce qui peut nuire à la réputation de l'entreprise et à sa capacité à négocier des conditions favorables à l'avenir.
  4. Opportunités de remise : Certains fournisseurs offrent des remises pour paiement anticipé. Une gestion efficace des comptes fournisseurs permet à l'entreprise de profiter de ces remises, réduisant ainsi les coûts d'achat.
  5. Impact sur le coût du capital : Les entreprises qui dépendent excessivement des dettes fournisseurs comme source de financement peuvent voir leur coût du capital augmenter, car une dépendance accrue envers les fournisseurs peut être perçue comme un risque par les investisseurs et les prêteurs.
  6. Prise de décision financière : Une vision claire et précise des comptes fournisseurs permet aux dirigeants de prendre des décisions éclairées concernant les investissements, les emprunts et la gestion de la trésorerie. Cela peut également influencer les décisions relatives aux achats futurs et aux négociations contractuelles.
  7. Impact sur le flux de trésorerie : Les comptes fournisseurs ont un impact direct sur les sorties de trésorerie. Une gestion proactive peut aider à prévoir les besoins en trésorerie et à planifier les paiements de manière à optimiser le flux de trésorerie.

En somme, les comptes fournisseurs ne sont pas seulement une ligne dans le bilan. Ils sont un indicateur de la santé financière, de la gestion de la trésorerie, et des relations de l'entreprise avec ses partenaires. Une gestion adéquate des comptes fournisseurs est donc essentielle pour assurer la stabilité et la croissance de l'entreprise.

Les indicateurs de performance clés (KPIs) dans la gestion des comptes fournisseurs

Pour s'assurer que ce processus fonctionne de manière optimale, il est crucial de surveiller certains indicateurs de performance clés (KPIs). Ces KPIs fournissent des insights précieux sur l'efficacité, la précision et la rapidité du processus. Voici une exploration détaillée de ces indicateurs et de leur importance :

  1. Délai moyen de paiement (Days Payable Outstanding - DPO) : Ce KPI mesure le nombre moyen de jours qu'une entreprise met pour régler ses factures depuis leur réception. Un DPO élevé pourrait indiquer que l'entreprise retarde ses paiements, ce qui peut être une stratégie pour conserver la trésorerie, mais cela peut aussi nuire aux relations avec les fournisseurs.
  2. Nombre de factures payées en retard : Cet indicateur donne une idée du respect des échéances de paiement. Un nombre élevé de factures payées en retard peut entraîner des pénalités, des frais supplémentaires et peut potentiellement endommager la réputation de l'entreprise auprès de ses fournisseurs.
  3. Nombre d'erreurs de facturation : Cet indicateur mesure la précision du processus de facturation. Les erreurs peuvent provenir de saisies incorrectes, de différences de prix ou de quantités, ou d'autres incohérences. Réduire ce nombre est essentiel pour éviter des paiements excessifs et des litiges.
  4. Pourcentage de remises capturées : Certains fournisseurs offrent des remises pour paiements rapides. Ce KPI mesure la capacité de l'entreprise à profiter de ces remises, ce qui peut conduire à des économies significatives.
  5. Coût moyen de traitement d'une facture : Cela prend en compte tous les coûts associés à la gestion d'une facture, de la réception à son paiement. Un coût élevé peut indiquer des inefficacités dans le processus.
  6. Nombre de factures traitées par employé : Cet indicateur mesure la productivité de l'équipe en charge des comptes fournisseurs. Une augmentation de ce nombre peut indiquer une amélioration de l'efficacité ou l'impact positif de l'automatisation.
  7. Taux de litiges avec les fournisseurs : Mesure la fréquence des désaccords ou des problèmes avec les fournisseurs concernant les factures. Un taux élevé peut indiquer des problèmes de communication ou des erreurs récurrentes dans le processus.

Les KPIs dans la gestion des comptes fournisseurs offrent une vision claire de la performance de l'entreprise dans ce domaine. En surveillant régulièrement ces indicateurs, les entreprises peuvent identifier rapidement les domaines d'amélioration, optimiser leurs processus et renforcer leurs relations avec les fournisseurs.

Les défis de la gestion des comptes fournisseurs

La gestion des comptes fournisseurs est parsemée d'obstacles. Ces défis, s'ils ne sont pas traités efficacement, peuvent avoir des conséquences financières et opérationnelles majeures. Voici une exploration approfondie de ces défis et de leur impact :

  1. Erreurs de facturation : Les erreurs peuvent survenir à différents niveaux, que ce soit en raison d'une saisie manuelle incorrecte, d'une discordance entre le bon de commande et la facture, ou d'une facturation pour des biens non reçus. Ces erreurs peuvent entraîner des paiements excessifs et nécessitent souvent un temps considérable pour être rectifiées.
  2. Respect des délais de paiement : Le non-respect des échéances peut entraîner des pénalités, des frais d'intérêt et potentiellement endommager la relation avec le fournisseur. Cela peut également affecter la capacité de l'entreprise à négocier des conditions favorables à l'avenir.
  3. Prévention de la fraude : Les comptes fournisseurs peuvent être une cible pour diverses fraudes, notamment les factures fictives, les doubles paiements ou les détournements internes. Mettre en place des contrôles internes solides est essentiel pour minimiser ces risques.
  4. Gestion des fournisseurs internationaux : Avec la mondialisation, de nombreuses entreprises traitent avec des fournisseurs basés dans différents pays. Cela implique de gérer les fluctuations des taux de change, de comprendre les réglementations fiscales locales et de s'adapter aux différentes cultures d'affaires.
  5. Complexité des réglementations fiscales : Chaque pays a ses propres réglementations fiscales concernant les factures, les taxes à la source, la TVA, etc. Une mauvaise gestion peut entraîner des pénalités et des complications juridiques.
  6. Intégration technologique : Avec l'évolution rapide de la technologie, intégrer les nouveaux systèmes ou les mettre à jour pour améliorer l'efficacité peut être un défi. Cela nécessite des investissements en temps et en ressources.
  7. Gestion des données : La quantité massive de données générées par les transactions des comptes fournisseurs nécessite une gestion, un stockage et une analyse efficaces. Assurer l'intégrité et la sécurité de ces données est primordial.
  8. Communication avec les fournisseurs : Une communication claire et transparente est essentielle pour résoudre les problèmes rapidement. Toutefois, cela peut être compliqué par des barrières linguistiques, des fuseaux horaires différents et des attentes culturelles.

Pour surmonter ces défis, il est impératif d'avoir des systèmes robustes, des procédures claires et une formation continue pour le personnel. L'adoption de technologies modernes, l'automatisation et une veille réglementaire constante peuvent également aider à naviguer efficacement dans le paysage complexe de la gestion des comptes fournisseurs.

En conclusion

Une bonne compréhension de ce processus, ainsi qu'une gestion précise et automatisée, peut aider à minimiser les risques financiers, à améliorer les relations avec les fournisseurs et à favoriser la croissance de l'entreprise.

Flowie propose une plateforme pour fluidifier et automatiser la gestion de vos comptes fournisseurs en respectant les plus hauts standards de sécurité pour prévenir les risques de fraude.

Réserver une démo ici pour comprendre comment Flowie peut vous aider dans la gestion de vos accounts payable.

Rémi Legorrec
CRO et Cofondateur

Rejoignez le futur des achats et de la gestion financière.
Découvrez Flowie.